Je restaure une 125

Depuis plusieurs mois, j’ai une grosse envie, celle comprendre toute la chaîne de fonctionnement d’une moto.

Sur le net il y a beaucoup de reportage sur la restauration de moto (des cafe racers mais pas que), et j’adore l’aspect créatif de la discipline . Sur youtube on peut regarder MVFT (Maquerelle Va Faire un Tour), la série Moto Café Racers de la chaine Quebequoise Historia, ou encore des reportages sur Blitz Motorcycle.

Rouler sur une moto que tu as refait de A à Z est/doit être un kiff absolue. Mais pourquoi prendre une 2ème moto? Ouai dans l’absolue ce n’est pas une nécéssité mais on peut trouver plusieurs arguments :

  • déjà, ça fait plaisir
  • ça permet de varier
  • Ça coûte très peu chère en essence, entretien & assurance
  • Dans mon cas, ça permet de se faire la main mécaniquement
  • Ma copine veut passer son permis

Bingo! Ce sera la première moto de ma copine, customisée à son goût.

Pour commencer il faut une idée de la base que l’on souhaite utiliser. Aux vues de mes connaissances modestes en mécanique, une 125 (et la structure simple qui va avec) est le choix le plus sage. Un fait qui rentre en ligne de compte :  mon ancien colocataire, a retapé une Yamaha SR 125, et ça, c’est hyper rassurant. Mon choix s’est donc tourné sur ……(roulement de tambour) …… le même modèle.

Après plusieurs mois d’errance sur leboncoin, je jette mon dévolu sur l’une d’elle. Un millésime de 1999, à peine 36712 bornes et 300 mètres, pour 500 euro.

Le prix n’est pas déconnant, déjà parce la petite est maintenant majeure (eh ouai), et aussi parce qu’elle le temps ne l’a pas épargnée.

Aujourd’hui elle dort sur ma terrasse, attendant sagement qu’on s’occupe d’elle.

Alors voilà, une nouvelle aventure commence, je reviendrais ces prochaines semaines sur la suites des événements.

 

D’ici là je vous partage une vidéo qui résume assez bien l’idée général du projet :

« Your bike, your story »

Et si tu souhaites être au courant des prochains articles n’hésite pas à t’abonner 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *